Quels sont les avantages du troisième pilier ?

103
Partager :
quels sont les avantages du troisième pilier

Le troisième pilier n’est plus une prévoyance qui se présente en Suisse. Sur le web comme dans la vie quotidienne, de nombreux échanges sont menés à son propos. La motivation de sa création et ses règles de fonctionnement sont notamment décortiquées dans tous les contours.

Ce qui pousse cependant les souscripteurs à faire le grand pas, ce sont les bénéfices que propose la prévoyance individuelle. Découvrez ici une sélection des avantages incontournables du troisième pilier.

A lire également : Puis-je refuser un CDI ?

Des réductions fiscales non-négligeables

Dispositif célèbre, le troisième pilier jouit d’un intérêt particulier en Suisse. Un grand nombre d’interfaces numériques y sont notamment dédiées. Sur https://www.troisiemepiliersuisse.info/, l’un des plus célèbres de la catégorie, vous découvrirez notamment toutes les opportunités que présente cette prévoyance facultative.

Le principal avantage du troisième pilier s’articule autour des réductions d’impôts dont il permet de profiter. Les montants épargnés sont en effet déductibles du revenu imposable. Ils réduisent ainsi considérablement la charge fiscale. Mieux encore, lors du retrait du capital épargné, un faible impôt est appliqué. Cela constitue une économie fiscale très importante sur le long terme.

A lire également : Comment se démarquer pour trouver un emploi ?

Une retraite plus heureuse grâce à un meilleur niveau de ressources

L’essence de la création du troisième pilier, c’est la mise de côté d’un capital conséquent exploitable durant la retraite. En souscrivant cette prévoyance individuelle, le travailleur se constitue un capital complémentaire en marge des rentes que vont générer le pilier 1 et le pilier 2. Les produits issus de ces derniers sont pour précisions assez limités. Ils représentent de manière classique 60 % du dernier salaire du travailleur.

sont les avantages du troisième pilier

Si le pilier 1 et le pilier 2 ne garantissent pas un niveau de vie qualitatif durant la retraite, le troisième pilier apporte un soulagement considérable. Lorsqu’il est utilisé avec sagesse et prévision, il permet même de disposer de suffisamment de ressources pour bien vivre durant la retraite.

Un financement intéressant pour concrétiser des projets de vie

Le troisième pilier n’est pas un produit d’épargne exclusivement destiné à financer la vie de retraite. Le capital épargné peut également servir à d’autres projets. L’épargne peut notamment financer l’achat d’un bien immobilier. Il faut dans ce cas que le bien à acquérir représente la résidence principale du souscripteur. Il peut par exemple s’offrir une maison dans une région calme pour y passer ses vieux jours.

Plutôt que de financer un bien immobilier, le capital épargné peut servir à régler le coût d’un voyage. Il peut notamment s’agir d’un projet d’expatriation. La prévoyance individuelle peut ainsi assurer les frais de voyage et d’établissement dans un autre pays pour y passer une retraite exotique paisible.

Une protection potentielle pour plusieurs bénéficiaires

Si on ne le souligne pas assez souvent, le troisième pilier se présente également comme une prévoyance sécuritaire. De nombreuses personnes peuvent notamment bénéficier de la protection qu’il fournit. Il couvre notamment le souscripteur lorsque ce dernier se retrouve dans des situations de maladie ou de perte de revenus.

Lorsque le souscripteur décède, la protection du troisième pilier est étendue à sa famille. Ces derniers bénéficient alors du capital épargné et peuvent se reconstruire un peu plus sereinement.

Partager :