Vakog : apprenez à mieux communiquer et à détecter les mensonges

921
Partager :
Vakog : apprenez à mieux communiquer et à détecter les mensonges

Dans notre monde, la communication est devenue une part de plus en plus importante de notre société, tandis que de nombreux individus ont de plus en plus de mal à se faire entendre. Afin de mieux communiquer, une personne peut passer par le recours de différentes techniques, dont la technique Vakog.

Qu’est-ce que le Vakog ?

Ce que nous appelons Vakog est, en vérité, un acronyme de nos cinq sens qui correspond à des techniques de communication qui se basent au mieux sur ces différents sens comme système de communication.

Lire également : Reconversion professionnelle : comment savoir vers quoi vous diriger ?

Le Vakog correspond au visuel, à l’auditif, à la kinesthésique, à l’olfactif et au gustatif. On utilise notamment ces informations de communication pour les usages en PNL (Programmation Neurolinguistique), en manipulation, en marketing, voire en hypnose.

Cette méthode de communication basée sur les sens est donc utilisée dans pratiquement tous nos échanges et le mot Vakog n’a été créé que par besoin de détecter au mieux les éléments mis en jeux lors des échanges.

A découvrir également : Trouver la formation idéale pour répondre à vos besoins : astuces et conseils

En quoi le Vakog aide-t-il à communiquer ?

L’utilisation de nos cinq sens est à la base de la majorité des formes de communication mis à part certaines exceptions liées à des handicaps ou a des situations particulières. C’est pourquoi ce modèle est si important à connaitre dans le cadre d’études et de techniques liées à notre communication et à ce que nous voulons transmettre.

Il faut cependant, au préalable, être en mesure de comprendre votre auditoire puisque l’utilisation de certaines méthodes seront alors plus ou moins effectives selon un sujet donné. Une personne sera plus à même de comprendre par visuel, une autre personne par audition et encore une autre personne par ressenti. Le langage peut, en effet, prendre de très nombreuses formes allant du langage parlé au langage corporel en passant par le langage visuel comme la langue des signes ou l’écriture.

Vakog : apprenez à mieux communiquer et à détecter les mensonges

Identifier pour communiquer et analyser le mensonge

Une idée intéressante issue du système Vakog vise à penser que si une personne ment, son langage, notamment corporel, peut la trahir, surtout s’il ne s’agit pas d’un menteur ou d’un manipulateur professionnel.

Selon une étude qui se calque au mieux sur les sens, détecter le mensonge revient notamment à une étude visuelle de la personne, notamment de ses gestes et de son regard. Selon certaines idées, une personne qui regarde vers sa droite est une personne qui invente sa phrase et une personne qui regarde à gauche se remémore pour dire la vérité.

Une autre application de ces modèles de communication vont viser à étudier votre auditoire afin de déterminer leurs canaux principaux de communication. Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour vous adapter à votre public. Les études portent principalement sur le langage, notamment le langage parlé, pour vous permettre de comprendre la personne et sa communication. Certaines informations du langage vont, par exemple, donné une idée selon laquelle votre interlocuteur sera une personne plus visuelle, auditive ou kinesthésique.

N’hésitez pas à prendre le temps d’analyser la personne et sa communication pour détecter le type de communication de cette personne. En pratiquant, vous aurez la formation nécessaire pour mieux communiquer avec la personne ou l’interlocuteur de votre choix selon le modèle Vakog. Une certaine formation par rapport au PNL pourrait d’ailleurs vous donner les techniques de langage nécessaire à la communication Vakog. Vous aurez ainsi d’autres techniques de communication, notamment pour détecter le mensonge. La communication est clé pour toute personne qui souhaite communiquer.

Les différentes composantes du Vakog : comment les utiliser pour mieux comprendre votre interlocuteur ?

Les canaux de communication sont les différents moyens par lesquels nous recevons et communiquons des informations. Selon le modèle VAKOG, il y en a quatre : visuel (V), auditif (A), kinesthésique (K), olfactif/gustatif (O). Vous pouvez déterminer quel canal prédomine chez votre interlocuteur en observant ses comportements. Par exemple, si une personne utilise fréquemment des expressions telles que « je vois » ou « ça me paraît clair », elle est probablement plus axée sur le canal visuel. Si elle utilise plutôt des expressions comme « j’entends ce que tu dis » ou « ça sonne bien », alors elle est plus axée sur l’auditif.

On peut parler de la seconde composante du système VAKOG : les stratégies d’apprentissage. Celles-ci représentent la manière dont chacun apprend et traite l’information reçue dans son environnement. Il existe trois stratégies principales qui correspondent aux canaux de communication :

• Visuelle : cette stratégie correspond à un apprentissage basé principalement sur la vue.
• Auditive : cette stratégie correspond à un apprentissage basé principalement sur l’ouïe.
• Kinesthésique : cette stratégie correspond à un apprentissage basé principalement sur les sensations physiques et émotionnelles.

Vous devez comprendre que ces stratégies ne sont pas exclusives et qu’une personne peut utiliser les trois canaux pour apprendre. La plupart des gens ont une préférence pour un ou deux canaux en particulier.

Pour mieux comprendre votre interlocuteur selon le modèle VAKOG, vous devez repérer quel canal lui convient le mieux. Vous pouvez ensuite adapter votre communication à son style d’apprentissage. Par exemple, si vous communiquez avec quelqu’un qui a une préférence visuelle, utilisez des images ou des graphiques pour illustrer vos propos. Si vous parlez à une personne qui a une préférence auditive, utilisez un ton clair et mélodieux dans votre voix et évitez les bruits environnementaux perturbateurs.

Le système VAKOG offre un outil précieux pour améliorer sa communication, notamment en identifiant les différents canaux utilisés par notre interlocuteur ainsi que sa stratégie d’apprentissage dominante. Cette méthode permet aussi de détecter plus facilement les menteurs grâce aux signaux verbaux et non-verbaux envoyés pendant l’échange verbal.

Des exercices pratiques pour développer vos compétences en Vakog et améliorer votre communication

Maintenant que vous avez compris les principaux concepts du système VAKOG, il est temps de passer à la pratique. Voici quelques exercices qui vous permettront de développer vos compétences en communication et d’améliorer votre capacité à détecter les menteurs :

Identifiez votre propre style d’apprentissage : Avant de pouvoir adapter votre communication aux styles des autres, pensez à bien comprendre le vôtre. Prenez un moment pour réfléchir sur la manière dont vous apprenez le mieux : visuellement, auditivement ou kinesthésiquement ? Essayez ensuite d’adapter votre environnement pour favoriser cet apprentissage.

Pratiquez l’empathie : Pour communiquer efficacement avec autrui, pensez à bien voir leur point de vue. Mettez-vous dans leur peau en imaginant ce qu’ils ressentent ou vivent dans une situation donnée.

Utilisez différentes stratégies pour transmettre une information : En utilisant différents canaux (visuel, auditif et kinesthésique), on améliore sa capacité à transmettre une même information selon plusieurs angles différents afin que chacun puisse y accéder facilement.

Faites attention aux signaux non-verbaux : Les gestes et expressions faciales peuvent donner des indications sur l’état émotionnel ou mental d’une personne lorsqu’elle communique avec nous.

Faites attention au ton utilisé lors des conversations : Le choix des mots ainsi que la façon dont ils sont prononcés peut être très révélateur quant à l’état émotionnel ou mental actuel de notre interlocuteur.

Pratiquez l’écoute active : Écouter attentivement l’interlocuteur et faire des commentaires pour montrer que vous comprenez ce qu’il dit est une méthode très efficace pour le rendre plus à l’aise dans la communication.

En utilisant ces techniques, il sera beaucoup plus facile d’améliorer votre capacité à communiquer efficacement tout en détectant les menteurs. De manière générale, n’hésitez pas à pratiquer régulièrement pour améliorer vos compétences VAKOG. Avec de la pratique et un peu de patience, vous serez bientôt capable d’établir des conversations positives avec toutes les personnes qui vous entourent.

Partager :